Volet culturel du projet d'établissement du Collège Frédéric Bazille

Volet culturel du projet d'établissement Collège Frédéric Bazille de Castelnau-le-Lez

 

1) Spécificité du lieu d'implantation :  

 

• Géographique : Bien qu’excentré, le collège Frédéric Bazille est relié à la ville de Montpellier et à ses principaux centres culturels (musée Fabre, OpéraComédie, cinéma Diagonal, Corum, Centre chorégraphique national) grâce à la ligne 2 du tramway. Il est implanté sur une voie de communication essentielle : la RN113.

 

 • Artistique : le domaine de Méric a abrité le peintre éponyme du collège qui a fait l'objet d'un projet d'envergure durant l’année 2016-2017 dans le cadre d'un E.P.I. Les carnets de correspondance des élèves témoignent de cette recherche en consacrant une double page à la figure du peintre.  

 

 • Patrimoniale : présence du CNRD « Centre national de la Résistance et de la déportation » à quelques mètres du collège dans les locaux du Centre André Malraux et proximité du chemin de Caylus, emprunté lors du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, un itinéraire balisé par des clous urbains en forme de coquille Saint-Jacques.

 

 2) Spécificité du public scolaire :

 

• Le collège Frédéric Bazille comptera 740 élèves à la rentrée 2019. Sa population augmente fortement et se diversifie également. • Le niveau socio-culturel de la population qui fréquente le collège est en mutation: même si une majorité de familles relève plutôt encore d’un milieu social favorisé, la mixité sociale progresse d’année en année comme le montre l’évolution constante du nombre d’élèves boursiers (19%.) Il résulte de cette mutation sociale une hétérogénéité de plus en plus grande dans nos classes avec des élèves qui ont un accès privilégié et régulier à la culture et aux pratiques artistiques et d’autres qui en sont comme tenus à l’écart.  

 

• Les indicateurs de réussite sont globalement bons (88,5% de réussite au DNB), mais cachent d’importantes disparités de niveau que nous constatons au quotidien dans nos classes. Certains élèves restent en échec, subissent leur scolarité et ne sont pas assez ouverts à l’art et la culture.

 

 • Forts de ce constat, la prise en compte de l’hétérogénéité et la mise en oeuvre de projets visant à motiver les élèves, créer du sens, raccrocher ceux qui sont en échec nous sont apparues comme des évidences et justifient la mise en oeuvre d’une politique d’éducation artistique et culturelle diversifiée, riche, concrète et valorisante pour chacun de nos élèves.

 

 3) La politique culturelle du collège : Le Volet Culturel du Projet d’Etablissement se décline autour de trois axes, conçus autour d’enseignements interdisciplinaires, qui prennent en compte les exigences du Socle commun de connaissances et de compétences et qui développent des aspects à la fois théoriques et pratiques. Il a pour ambition de mieux faire réussir tous les élèves en prenant davantage en compte leur diversité et en permettant à chacun, de devenir acteur de ses apprentissages.

 

 • Axe 1 : Offrir à chaque élève une éducation artistique et culturelle qui les conduise à maitriser plusieurs formes et plusieurs langages et connaître notre patrimoine artistique et culturel local grâce aux partenariats de proximité.  Il s’agit dans ce premier axe, à l’âge où nos élèves construisent leur personnalité, de découvrir les multiples domaines de la culture (arts audiovisuels, du spectacle vivant, du langage, des sciences,…) et de fréquenter les lieux culturels de notre environnement.   Les différentes activités proposées permettent à nos élèves de s’impliquer dans le parcours artistique et culturel et de s’approprier véritablement des éléments de notre culture commune, chacun selon sa personnalité et ses goûts mais en enrichissant le plus possible leur palette artistique et culturelle. Nous espérons par la-même, lutter contre les inégalités en mettant en place un parcours culturel  pour chaque élève.  
 L’enjeu, pour nous, grâce aux partenariats de proximité, est donc de leur donner des occasions de fréquenter les richesses patrimoniales locales, de les sensibiliser à plusieurs esthétiques et formes artistiques, de leur faire prendre conscience de leur milieu de vie et de leur permettre de mieux se connaitre et de mieux connaitre leur environnement proche.

 

Axe 2 : S’ouvrir à l’autre, s’ouvrir au monde par une E.A.C ouverte sur plusieurs destinations Européennes et qui permette à nos élèves de  maîtriser plusieurs formes et plusieurs langages de l'art et de la culture. 
 Il s’agit dans cet axe de promouvoir une ouverture sur l'extérieur par le biais de séjours linguistiques dans la communauté européenne, de jumelages ou de voyages et sorties pédagogiques et culturel(le)s, autant de projets synonymes de progrès linguistiques, d’enrichissement personnel, d’ouvertures sur l’autre et sur l’ailleurs, essentielles à tout citoyen en devenir.  Il s’agit aussi de leur faire découvrir le théâtre et la danse, deux formes d’expression artistique assez méconnues des collégiens mais qui peuvent leur permettre d’exprimer leur sensibilité, qui leur ouvrent en tout cas de nouveaux horizons culturels.   Cela consiste encore à les sensibiliser à des formes diverses, de permettre l’utilisation de codes, de langages spécifiques, d’accompagner les progrès dans des domaines de l’art et de la culture, riches, variés et porteurs de sens. Des clubs sont donc proposés sur la pause méridienne pour permettre à des élèves de s’épanouir dans tel ou tel domaine de l’art et de la culture 
 Notre défi dans cet axe, est donc d’ouvrir l’horizon artistique et culturel de nos élèves, de faire découvrir, d’éduquer à l’art ou à la science.

 

 Axe 3 : S’ouvrir à l’autre, et développer une culture citoyenne et responsable  
 Il s’agit, dans ce troisième axe, de s’inscrire dans l’élaboration d’une culture citoyenne et responsable. Atteindre cet objectif signifie non seulement d’être conscients des enjeux de notre société et de notre monde en matière de justice, d’écologie, de santé mais aussi et surtout d’être acteurs d’actions solidaires, d’être les médiateurs des valeurs éthiques, morales, garantes de nos sociétés de droit et d’être enfin des producteurs de sens.   L’esprit des différents projets développés dans cet axe s’inscrit donc dans celui de la valorisation des valeurs de la République et permet d’établir des connexions avec les autres parcours que sont le parcours citoyen et le parcours santé.

 

  4) Les moyens d'action mis en œuvre : Notre projet fédérateur et structurant est l’organisation concrète et la mise en cohérence des différents projets pédagogiques proposés afin que l’élève dispose de repères précis qui lui permettent de construire une culture riche, variée et personnelle tout au long de son cursus scolaire. Axe 1: Se découvrir soi-même et son environnement, découvrir son passé, être acteur du présent.  
Il s'agira d'actions diverses menées dans plusieurs disciplines pour découvrir son environnement et le patrimoine artistique et culturel local. Plusieurs actions culturelles et E.P.I concourent à la découverte de notre milieu: 
1. L'opération "Vigie nature " en 6ème pour compter les oiseaux qui vivent dans nos régions et s'inscrire dans un processus scientifique national. 
2. Dans le cadre du cours de SVT, les élèves d’une classe de 4ème se rendront au Parc Laporte et seront sensibilisés à la nécessaire protection des abeilles. Ils rencontreront une apicultrice.  
3. Une classe de 3ème se rendra au Zoo du Lunaret ainsi qu’au Jardin botanique dans le cadre d’un projet intitulé « le jardin des Rois ».Ces projets sont portés par les professeurs de SVT, Mme Granjon et M.Jaubert. 
4. L'E.P.I « L’être humain est-il maitre de son environnement? » proposé en 5ème. Il s’agit pour nos élèves de prendre conscience des changements climatiques qui influent sur notre milieu et de mesurer les conséquences de nos comportements en matière d’écologie par des investigations scientifiques d’une part, des textes d’anticipation d’autre part. 
5. L'E.P.I « How green are you? » en 4ème vise à  réaliser une enquête en Anglais sur nos pratiques en matière d’écologie et de protection de l’environnement, d’exploiter ces données à l’aide d’un tableur puis d’écrire un récit de voyage éco-responsable.  
6. Découvrir d'où l'on vient par le biais de deux A.E.T "collège et patrimoine" conduites avec les classes de latinistes de 5ème d’une part, et une classe de 6ème et par des sorties pédagogiques sur les sites archéologiques de notre région avec les autres classes de latinistes et hellénistes. La visite des sites archéologiques de Loupian, Lattara et Ambrussum permet à nos élèves de découvrir nos racines gallo-romaines et de connaître les nombreux vestiges de notre région.

 

• Se découvrir soi-même, nous parait également être un axe à développer dans notre PEAC, à cet âge transitoire de l'adolescence. Il nous paraît essentiel de permettre à nos élèves de se demander: "Qui je suis? D'où je viens? Qu'est-ce que je veux?" Plusieurs actions artistiques et culturelles leur permettront de répondre ou du moins de se poser ces différentes interrogations?

 

 7. L’E.P.I "Découverte du monde professionnel": il s'agit de se questionner sur son orientation professionnelle, faire un stage en entreprise pour découvrir un métier, confirmer ou infirmer un choix d'orientation et rendre compte de sa maîtrise de l'outil informatique par la rédaction et la mise en forme de son rapport de stage. 
8. L’E.P.I "Connais-toi toi-même": Il s'agit de découvrir qui l'on est, en interrogeant son passé ou celui de sa famille, en réfléchissant sur nos goûts, en écrivant des récits autobiographiques ou par des réalisations artistiques illustrant le thème du "soi". Cet  E.P.I sera mené en partenariat avec le Kiasma, l'ONAC, le CNRD et en liaison avec le collège du Crès et le lycée Pompidou. Les élèves d’une classe de 3ème assisteraient dans le cadre de ce projet, à trois représentations théâtrales: Après l’oubli, Diptyque et la 3ème vague, spectacles proposés par le Kiasma. Il impliquerait un professeur d’Histoire, un professeur de Lettres, un professeur d’Arts plastiques et un d’Éducation musicale. 
9. L’E.P.I Mémoires: Découvrir les grandes figures de la résistance, rencontrer des témoins indirects de la 2ème guerre mondiale, se rendre au CNRD de Castelnau-le-Lez pour devenir un citoyen conscient des erreurs du passé et passeur d'une culture humaniste. Cet E.P.I  donnera lieu à un voyage sur des lieux de mémoire,  à savoir la maison d'Izieu et la prison de Montluc. Il implique la collaboration d’un professeur d’Anglais, d’Histoire et d’Éducation musicale. 
10.Tous les élèves de 4ème participeront à l’A.E.T « VTT- Kayak » portée par les professeurs d’EPS. Il s’agira pour eux de réaliser un défi sportif, pédaler jusqu’à la mer et s’initier à la pratique du Kayak de mer et de mesurer leurs aptitudes et leurs limites physiques, de travailler les  notions de collectif, solidarité et entraide.  

 


Axe 2: S’ouvrir au monde de l'art et de la culture: 
Notre  projet fédérateur a pour ambition de mieux faire réussir tous les élèves en prenant davantage en compte leur diversité et en permettant à chacun de devenir acteur de ses apprentissages. Ce deuxième axe déclinera donc toutes les actions qui ouvriront de nouveaux horizons pour nos élèves qui leur permettront d'aller vers des univers encore méconnus de l'art et de la culture.  
S'ouvrir au monde c'est vouloir découvrir d'autres formes artistiques et culturelles que celles que nos élèves ont l'habitude de pratiquer; c'est ouvrir des horizons et des perspectives en découvrant des formes artistiques : le théâtre, la danse, les mangas, la chorale, la presse, le cinéma, la science… 
Le partenariat initié il y a deux ans avec le Kiasma prend davantage d'ampleur tous les ans et nous permet de démocratiser une forme artistique et culturelle à laquelle peu d'entre eux ont accès. 

1. L'année prochaine, 2 classes de 6ème mèneront dans le cadre du cours d'EPS un projet danse en partenariat avec Benjamin Trichat qui viendra leur parler et les initier à la danse. En prolongement, les élèves assisteront au spectacle Kairos / Phasmes programmé par le Kiasma. 
2. Les 5 autres classes de 6ème travailleront dans le cadre du cours d’E.M.C sur la  thématique du harcèlement physique et moral. Ils rencontreront la BPDJ pour que la prise de conscience s’ancre dans la réalité et assisteront au spectacle Petite masse mis en scène par Sylvain Stawski au Kiasma. Ils travailleront sur la mise en scène dans le cadre du cours de Français et rencontreront le metteur en scène pour échanger avec lui sur le théâtre. 
3. Deux classes de 5ème et deux classes de 3ème assisteront à la mise en scène des Femmes savantes au Kiasma afin de faire découvrir le théâtre de Molière autrement que par les textes et d'apprendre à apprécier cette forme qui défie le temps qui passe. 
4. Toutes les classes de 4ème soit 172 élèves iront voir la pièce Cross ou la fureur de vivre mise en scène par Julie Rossello-Rochet au Kiasma. C’est un spectacle sur le cyber-harcèlement qui sera complété par une intervention de la BPDJ sur les risques liés aux dangers d’internet. 
5. Par ailleurs, le club manga et le club journal du collège animés par la documentaliste permet à des élèves volontaires de découvrir des langages spécifiques ou de se réaliser dans des projets ambitieux en fonction de leurs compétences et de leur motivation. De même l’atelier informatique et programmation animé par des professeurs de Maths permet de découvrir les notions fondamentales de programmation, de maitriser le langage l’outil informatique et la plateforme d'apprentissage et de codage « Scratch ». La chorale animée par Mme Gilles permet aux élèves de s’épanouir dans le chant collectif.                                                                                                                                                 6. Des voyages pédagogiques, linguistiques et culturels en Italie, Espagne, Angleterre et Allemagne permettent la découverte de l'ailleurs et de ses richesses.                                                                                                                                                                                              7. Quatre projets scientifiques seront menés au cours de l'année 2019-2020, certains dans la continuité de ceux de 2018-2019 comme « apprentis chercheurs », d'autres nouveaux et ambitieux dans le cadre de "Fête de la science" ou avec des sorties pédagogiques: un projet sur la géologie portant sur l’histoire de la lignée humaine et proposant la visite d’une grotte en Ardèche, un projet sur l’eau, une ressource à préserver qui prévoit une sortie sur le causse du Larzac et la visite du Musée de l’eau. 

Axe 3: S’ouvrir aux autres et développer une culture citoyenne et responsable: Notre projet fédérateur ambitionne d'inculquer à nos élèves des valeurs éthiques, civiques, écologistes, humanistes qui façonneront les citoyens responsables de demain. Ce troisième axe nous permet donc de valoriser certaines valeurs de la République et d'établir des connexions entre les trois parcours qui sont les piliers de la réforme du collège : le Parcours Artistique et Culturel, le Parcours Citoyen et le Parcours santé.

 

A - Les actions favorisant l'autonomie, la prise d'initiative et la responsabilisation des élèves :  S'ouvrir aux autres c'est se tourner vers les autres, faire preuve de tolérance, d'ouverture d'esprit, d'empathie, de générosité, autant de valeurs que nous avons l'intention de semer et de faire germer au cours de l'année scolaire à venir. Plusieurs actions iront dans ce sens:  
1. Une course solidaire à laquelle participeront tous les élèves du collège et qui leur permet de prendre conscience du problème de la faim dans le monde et de s'investir pour venir en aide aux pays d’Afrique. 
2. L’implication du CVC (conseil de vie collégienne) dans une action solidaire à déterminer à la rentrée. 
3. L'action "élèves ambassadeurs": d'anciens élèves viennent présenter leur lycée et leur filière pour aider les futurs lycéens dans leurs choix d’orientation ou des collégiens vont présenter leurs établissements aux élèves de CM2 des écoles du secteur.  
4. L'action « élèves médiateurs »  portée par la Vie scolaire, et qui vise à former des élèves à devenir médiateurs et participer à la lutte contre le harcèlement, les discriminations. 
5. Un projet  intitulé « Pour un apprentissage réciproque de la fraternité: accepter les différences et lutter contre les discriminations » porté par Mme Sizaret pour une classe de 6ème et M. Frémondière pour la classe ULIS. 
6. Une intervention sur le thème de l’ambiance de classe dans le prolongement du projet « lutte contre le harcèlement » animée par la Vie scolaire et l’infirmière auprès de toutes les classes de 6ème. 
7. Une A.E.T « intégration par l’accrobranche » proposée à tous les élèves de 6ème par leurs professeurs d’E.P.S. Au delà de la découverte ou de la pratique de l’accrobranche, il s’agit pour ces élèves, en début d’année, d’apprendre à se connaître, de souder le groupe classe, de travailler les notions d’écoute, de respect des règles et de discipline inhérentes à toute pratique sportive sécuritaire. Il s’agit donc d’apprendre à devenir responsable.  
B- Promouvoir l'éducation à la santé, par la prévention des conduites à risques. Ces actions seront principalement initiées par l'infirmière et la Vie scolaire.  Il s’agira:                                                                                                                                                                                     1. d'une intervention sur l’équilibre alimentaire concernant tout le niveau 5ème, en collaboration avec l’association « LAFIBALA ».                2. d’une  intervention sur la sexualité dans les classes de 3ème animée par l’infirmière, Madame Passerard et une sage femme de l’agence départementale de la solidarité.                                                                                                                                                                           3. d’une  intervention sur la vie affective dans les classes de 4ème animée par l’infirmière, Madame Passerard et la PSY En 
4. de la formation au premiers secours avec le diplôme de secourisme PSC1 portée par M.Dunoyer et des intervenants de la Croix Rouge. 

 


5) La politique culturelle à venir:  Le collège Frédéric Bazille n’a pas à rougir de l’offre qu’il propose en matière d’éducation artistique et culturelle. Les projets sont nombreux, ambitieux, riches et porteurs de sens pour les élèves. Notre ambition première de permettre à chacun de nos élèves de se constituer, poursuivre ou initier un parcours artistique et culturel est remplie grâce à une équipe pédagogique dynamique, mobilisée et convaincue de l’intérêt de la pédagogie de projet et par une équipe de direction très à l’écoute et coopérative.   Nous espérons donc surtout maintenir cette offre dans les années à venir, la développer peut-être, l’améliorer qualitativement encore.  Nous avons conscience que nous n’utilisons pas FOLIOS pour rendre compte de la richesse de ce parcours; nous espérons obtenir une formation qui nous permettra enfin d’utiliser cette application académique, de rendre concrète et manifeste pour chaque élève la notion de parcours artistique et culturel et de témoigner de l’engagement de toute l’équipe éducative du collège dans l’EAC. 

Conclusion:  Ouvrir l’horizon culturel de chacun de nos élèves, développer leur ambition, les responsabiliser et les rendre autonomes, telles sont nos ambitions. Ce volet culturel en rend compte. Il se décline en de nombreux projets qui apparaissent dans le projet fédérateur et structurant, et dont nous rendons compte par des expositions temporaires, en les publiant sur le site du collège ou dans la presse.    Notre politique consiste à aborder chacun des trois axes de ce volet culturel dans chaque niveau durant l’année scolaire avec une progression aménagée au cours du cycle. L’interdisciplinarité est un principe fondamental pour nous, que nous mettons en œuvre autant que possible, afin que l’élève comprenne que la culture se partage et que l’on s’enrichit sans cesse des connaissances de l’autre.   Ce volet culturel est en cohérence avec le projet d’établissement et s’appuie sur le  Socle Commun de Compétences, de Connaissances et de Culture, en est une extension.    

Sandra Riviere,  Référent culturel du Collège Frédéric Bazille de Castelnau. 

 

Volet culturel 2018-2019 => PDF icon projet_culturel_2018-2019.pdf